kad
GALERIE
ARTISTES
EVENEMENTS
PRESSE
CONTACT

 

M A X I M E S  de nos  Maîtres 
et de nos Amis Artistes … etc …,

 

Les Artistes que nous aimons ont écrit :

 

« La seule source véritable de l’art est notre cœur. »

Gaspard-David  FRIEDRICH . 1774 - 1840

* * *

«  Il n’y a rien de plus réellement artistique que d’aimer les gens »

Vincent VAN GOGH . 1853 - 1890

 * * *

« Serait-il vrai, ainsi que le prétendent les sceptiques, qu'une œuvre d'art ne contient que ce que nous y trouvons personnellement, que nous l'admirons, non pour son mérite intrinsèque, mais parce qu'elle répond à certains sentiments qui nous sont propres et que nous n'y cherchons que le reflet de notre âme ?
Après tout, ceci est totalement possible. »

Fernand  KHNOPFF.  1858 - 1921

* * *

« La peinture est un art, et l'art dans son ensemble n'est pas une création sans but qui s'écoule dans le vide. C'est une puissance dont le but doit être de développer et d'améliorer l'âme humaine. »

« Le point géométrique est un être invisible. Il doit donc être défini comme immatériel. Du point de vue matériel le point égale Zéro. […] Ainsi le point géométrique est-il, selon notre conception, l’ultime et unique union du silence et de la parole. C’est pour cela que le point géométrique a trouvé sa forme matérielle en premier lieu dans l’écriture - il appartient au langage et signifie le silence. »

« La ligne géométrique est un être invisible. Elle est la trace du point en mouvement, donc son produit. Elle est née du mouvement - et cela par l’anéantissement de l’immobilité suprême du point. Ici se produit le bond du statique vers le dynamique. […] Les forces extérieures qui transforment le point en ligne peuvent être de nature très différente. La diversité des lignes dépend du nombre de ces forces et de leurs combinaisons. »

Wassily  KANDINSKY. 1866 - 1944
(Artiste qui fut exposé par la Galerie.)

* * *

«  Je ne sais pas moi-même si c’est un pas en avant que je viens de faire avec ce retour au sujet concret . Mais j’espère qu’on voit bien que cette autre peinture est elle aussi d’abord une peinture et en deuxième lieu seulement un programme d’idée. … Je fais à nouveau que de l’abstraction pure. »              
( 14 Août 1930 écrit à L.Waldès.)

Frantisek KUPKA . 1871 - 1957
(Artiste qui fut exposé par la Galerie.)

* * *

«  L’artiste crée des œuvres , ou participe à la création d’œuvres, qui sont à l’image de l’œuvre de Dieu »
(Voies diverses dans l’étude de la nature - 1919-1923)

« La pureté est du domaine de l’abstrait. Elle correspond à un conflit fondamental à l’intérieur des limites de la création et de celles de l’image »
(La pensée créatrice- 1921-1922)

Paul KLEE . 1879 - 1940

* * *

« La peinture est une couleur, une teinte à l’intérieur de notre organisme.
Ses éclairs sont par moments très grands et exigeants.
Mon système nerveux est coloré par eux.
Mon cerveau brûle de leur couleur. »

Kazimir  Severinovitch  MALEWICZ .  1878 - 1935
(Artiste qui fut exposé par la Galerie.)

* * *

 « La réalité de l’homme s’exprime ainsi :
mesure, cadence, rythme.
L’ordre est dans le respect de leur autonomie et de leur succession.
La mesure est l’effet du corps qui est la cause de l’étendue.
La Cadence est l’effet de l’âme temporelle qui est cause du souvenir et du futur.
Le rythme est l’effet de la conscience qui donne à l’âme le pouvoir de juger la forme issue simultanément de l’inertie et de la mesure et de la mobilité de la cadence.

La forme c’est l’objet auquel le rythme donne une enveloppe. »

Albert GLEIZES .  1881 - 1953
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« …L’ œuvre décorative fait le contraire du tableau …  L’œuvre décorative n’existe que par sa destination … Le tableau porte en soi sa raison d’être. … c’est un organisme. … Assez de plastique décorative et de décoration picturale, assez de confusions et d’équivoques ! … La peinture permet d’exprimer des notions de profondeur, de densité, de durée, réputées  inexprimables et elle nous incite à présenter selon un rythme complexe, dans un espace restreint, une véritable fusion d’objets. … Voilà pourquoi toute forme nouvelle semble monstrueuse et pourquoi sont admirées les plus serviles copies . … La bienséance exige une certaine ténèbre, la bienséance est un des attributs de l’art. »

Albert GLEIZES .  1881 - 1953  &  Jean METZINGER . 1883 - 1956
( Artistes qui furent exposés par la Galerie.)

* * *

«  - l’obligation du sujet - , cette armature qui domine tout  l’art  de la Renaissance, a été brisée et n’est plus acceptée .  Donc puisque le sujet a été détruit, il faut trouver autre chose, c’est-à-dire :
l’objet et la couleur pure qui deviennent la valeur de remplacement  - … Cet objet qui était enfermé dans le sujet devient libre, cette couleur pure qui ne pouvait s’affirmer va sortir. Il devient le personnage principal des nouvelles œuvres picturales. »
(Extrait d’une conférence à la Sorbonne de Paris -1925)

Fernand LEGER . 1881 - 1955
( Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

« Qu’est ce que la sculpture ?  Qu’est ce que la peinture ? On se cramponne toujours à des idées vieillottes, à des définitions périmées, comme si le rôle de l’artiste n’était pas précisément d’en donner de nouvelles -1964 » … 
« Le rôle de la peinture, pour moi, n’est pas de peindre le mouvement, de mettre la réalité en mouvement. Son rôle est plutôt, pour moi, d’arrêter le mouvement.
Il faut  aller plus loin que le mouvement pour arrêter l’image. Si non on court derrière.
A ce moment-là seulement, pour moi, c’est la réalité -1965. »
« S’il n’existait qu’une seule vérité, on ne pourrait peindre des centaines de tableaux sur un même sujet. »
«  Il n’y a en Art ni passé ni futur. L’art qui n’est pas dans le présent ne sera jamais. »

Pablo RUIZ - PICASSO .  1881 - 1973
( Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  L’Évolution nous a conduit à envisager la suppression de l’objet dans la représentation picturale, faite de couleur et de forme.
Ce fait détermine alors pour le créateur un comportement différent qui devient, exclusivement, activité intérieure où les mêmes forces restent en présence, INSTINCT – SENSIBILITÉ – ESPRIT. »

Auguste  HERBIN . 1882 - 1960
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  Je ne suis pas un peintre révolutionnaire. Je ne cherche pas l’exaltation. La ferveur me suffit. »
« L’Art est fait pour troubler. »

Georges BRAQUE .  1882 - 1963

* * *

« L’exécution doit être exacte, l’art doit se libérer de l’objet, mais être concret, répondant à l’exigence de clarté et de rigueur. »
(Extrait du « Manifeste des bases de la peinture concrète » -1930) –

Christian Emil Marie KÛPPER dit THEO van DOESBURG. 1883 - 1931

* * *

«  Plus j’apprends, plus j’analyse, plus je fais appel à mon intuition. … Chaque être humain a une vue spécifique des choses et il est rare que deux personnages partagent la même. »

Pavel Nikolaïevitch  FILONOV . 1883 - 1941

* * *

« ... Que ce soit des choses palpables ou des atomes invisibles, tout ne forme qu’une même grande famille, puisque le divin pénètre tout : le temps, l’espace se mesure avec l’esprit, et l’esprit ne peut concevoir un corps isolé dans l’univers. C’est une grande fraternité entre tout ce qui est et il y a d’étroites relations entre ce corps et tout ce qui est vivant. Les limites n’existent pas on ne sait où commence et finit quelque chose, c’est un grand drame plastique, un drame d’amour. Il n’y a qu’un but, mais les moyens sont multiples pour arriver à ce but qui est l’unité. .... »

Georges VALMIER . 1885 - 1937
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  Les couleurs étant mesurables , elles sont donc distribuées sur la surface du tableau, qui est la seule référence pour l’ensemble du travail et pour en critiquer et en jouir – elles déterminent entre elles d’autres mesures , qui, alors, se créent dans l’œil du spectateur. »

Robert DELAUNAY - TERK . 1885 - 1941
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  La couleur m’excite, je ne me rends pas compte de ce que je fais. Ce sont des choses qu’ on sort de ses tripes ;  Il en sera de même toute ma vie. Appelons ça l’instinct. »

Sonia DELAUNAY. 1885 - 1979
(Artiste qui fût exposée par la Galerie.)

* * *

«  Je travaille avec les éléments de l’esprit, avec l’imagination, j’essaie de concrétiser de qui est abstrait, je vais du général au particulier, ce qui veut dire que je pars d’une abstraction pour arriver à un fait réel. »

Juan GRIS . 1887 - 1927

* * *

« La perception de l’ordre est le point d’élévation de l’esprit humain.
Collaborer ou participer à cet ordre, source d’équilibre et d’harmonie, est la plus haute des joies humaine. L ‘art nous offre cette joie par un de ses meilleurs moyens d’expression : la plastique. »

Félix  DEL  MARLE . 1889 - 1952
(Artiste qui fût exposé par la Galerie)

* * *

« Peinture ou Poésie se font comme on fait l’amour ;  un échange de sang, une étreinte totale, sans aucune prudence, sans nulle protection. Le tableau vient d’un surplus d’émotions et de sensations. Ce n’est rien d’autre qu’un produit d’évacuation sur lequel on ne se retourne point. »
(Extrait d’une conversation avec Georges Duthuit)

Joan MIRO . 1893 - 1983

* * *

« Je n’ai aucune confiance dans l’imprévu en art. L’artiste  ne doit rien laisser à l’imprévu. »
« Il n’y a pas de hasard en art. »

Georges  FOLMER . 1895 - 1977
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

«  Le grand recours du peintre est la médiation dans une approche franche du réel et dans la transe d’une révélation inspirée. »

André MASSON . 1896 - 1987

* * *

«  … La main reste l’instrument le mieux pensé ;  la main peut explorer toutes les possibilités de la matière, elle sent, réagit, est irremplaçable.  … Les difficultés ne me font pas peur. Le travail difficile m’apporte beaucoup de satisfaction. »

Morice LIPSI né LIPSZYC . 1898 - 1986
(Projet d’exposition par la Galerie.)

* * *

«  Mes tableaux ont été conçus pour être des signes matériels de la liberté de la pensée. » -1954 -
«  Pour moi la conception d’un tableau, c’est une idée d’une chose ou de plusieurs choses qui peuvent devenir visibles par ma peinture »

René MAGRITTE . 1898 - 1967

* * *

« L’abstrait est un enchaînement de pensées, la pensée isolée cesse d’être abstraite …  Le tableau doit toujours être  problématique, il doit reposer sur des bases sculpturales, architecturales, constructives et urbanistes … On peut trouver dans l’art une richesse qui sera sans limites …  Il faut sentir un tableau … Il doit être d’une matière organique … La pensée doit exprimer directement et non pas expliquer … N’enseigne pas le dessin, enseigne la vie … Tout doit être deviné … Le tableau doit être monumental, c’est-à-dire plus grand que ses dimensions. »

Serge POLIAKOFF.  1900 - 1969
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  En peinture comme en musique : système linéaire = contrepoint, couleur = harmonie. … Ma tendance : arriver à une telle intensité ou perfection que la laideur du sujet disparaisse. C’est la peinture en soi qui est importante – le sujet ne compte plus. »

Henri NOUVEAU - Heinrik NEUGEBOREN .  1901 - 1959
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  La beauté – quand elle n’est pas vulgaire, bien sur – ne répond jamais à la question : Qu’est-ce ? ou  Qui est-ce ?  - mais seulement à la question : Comment est-ce ?
Qu’est-ce ? demandent ceux qui voudraient faire de l’art la servante de la politique.
Qui-est ce ? demandent ceux que préoccupe la simple  notoriété  d’une signature.
Comment est-ce ? s’interrogent les authentiques amateurs d’art que motive le seul plaisir à contempler une œuvre qu’ils savent appréhender. Et peut-être ces derniers seront-ils les meilleurs spéculateurs. Je demande aux spectateurs de s’abandonner à leur expérience visuelle en supposant qu’ils sont suffisamment sensibles. » – 1954 -

Ferdinand-Louis BERCKELAERS dit MICHEL  SEUPHOR . 1901 - 1999
(SEUPHOR est l’anagramme de ORPHEUS)

* * *

 «  En définitive, c’est l’Amour avec lequel on prend la couleur sur la palette  et on la pose sur la toile qui réchauffe et allume le tableau. »

André LANSKOY. 1902 - 1976
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  le Suprématisme est à mon avis, la consécration de toutes les études sur la peinture moderne. … Nous sommes donc privilégiés et j’ai grand espoir à condition que les peintres actuels ne répètent pas ce qui a été fait jusqu’à maintenant. »

Nadia KHODOSSIEVITCH - LÉGER .  1904 - 1982

* * *

1932 - «  Enfin je suis arrivé aux courbes et aux obliques … … Mes images sont devenues plus souples, plus perméables et du même coup mon univers coloré. … Alors mes tableaux ont recommencé à sentir la nature et moi-même. »

Jean HÉLION . 1904 - 1985
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  Devenons purs et créons. Du sens interdit, courons à l’unique, pour aller vers l’esprit créatif et intellectuel.  Le nu n’existe plus, mais peut devenir une source de formes pures et émouvantes engendrées à travers l’émotion intellectuelle d’un état physique. …
Rajeunissons la peinture qui ne doit être un art de reproduction. »
(Extrait de  « Abstraction-Création » -1933) –

Gérard VULLIAMY.  1909 - 2005  
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

« Abandonner le monde des objets et les apparences, pour rendre visible un monde existant autant et plus que l’univers matériel qui nous entoure : le monde de l’esprit. »

Jean LEPPIEN.  1910 - 1991 - 
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

« Dans la peinture c’est certain ! On découvre la poésie que l’on veut ; celle aussi que l’on apporte de soi-même. »

Pierre- César LAGAGE . 1911 - 1977
(Artiste qui sera prochainement exposé par la Galerie.)

* * *

« Un vrai artiste n’a qu’une passion : son art .   ... la rigueur qui résulte de la méditation, de la connaissance et de la clarté n’exclut ni l’émotion ni les sentiments. ... La Richesse d’un art - et aussi d’un artiste - lui vient de dons, d’héritages qu’il a su faire  fructifier. ... 
À un jeune peintre. ... En peinture, il n’y a pas de mystère. tout ce que je puis te dire, tu le sais autant que moi. C’est le peintre qui est mystérieux. Le mystère, tu l’as en toi ; c’est à toi de le découvrir.  »

Jo DELAHAUT . 1911 - 1992
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

«  La peinture a un pied dans l’architecture un pied dans le rêve. … 
L’Art consiste à dire clairement des sentiments humains qu’on découvre dans le monde, qu’on invente pour élargir l’humain – sincèrement. »

Roberto MATTA . 1911 - 2002
(Artiste qui fût exposé par la Galerie.)

* * *

« L’œuvre est, n’exprime pas. L’œuvre est, ne représente pas.
L’œuvre est, ne signifie pas. »

Carmelo Heriberto  Alves  Oyarzun -  ARDEN - QUIN . 1913 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« La forme et la lumière, c’est pareil. ...
Quand je peins une partie du tableau, les autres parties à côté me regardent. ... Une peinture est une sculpture parallélépipédique : les formes intérieures doivent mourir les unes dans les autres ; le contour est le rectangle. ...  Le vide c’est l’espace réservé d’avance. ...  Le vide est omniprésent : il contient tout à l’état virtuel. ... Tout n’arrive qu’une fois : dans la vie et dans la peinture. On découvre les choses et après on comprend, après on prend conscience de ce que l’on a découvert. ... Celui qui ne croit pas au miracle n’est pas réaliste. »

Jacques MENNESSONS . 1923 - 1983
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Je suis épris d’ordre, d’harmonie ; j’aime que tout ait sa place. Voilà pourquoi j’ai préféré l’architecture moderne. ... J’ai toujours la chance de découvrir une nouvelle forme que j’élabore alors de toutes les manières possibles. Je crois que l’ART GÉOMÉTRIQUE PRODIGUE ÉQUILIBRE, HARMONIE ET BEAUTÉ.  ... Je n’ai ni Dieu ni Maître, ... Il faut cultiver la persévérance et la fidélité. ... Je crois que l’ Art contribue au bonheur de l’humanité, à commencer par moi-même. »

Guy VANDENBRANDEN . 1926 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« L’art n’est pas obligatoire. Le rôle de l’artiste, n’est pas de choquer, mais de montrer aux gens que les choses auxquelles ils croient ne sont pas tout à fait à la place qu’ils imaginent. »

Yves de LA TOUR d’AUVERGNE . 1927 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Le carré et le cercle s’harmonisent comme homme et femme dans l’amour. ... Suggérer la profondeur : voilà ce qui importe pour moi. ... Je considère cette tendance à la sobriété comme un progrès, ... qui est chez chacun source de simplification et d’épurement. ...
Le carré crée le silence, le repos complet dans son noyau :
le cercle. »

Gilbert DECOCK. - 1928 - 2007-
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

        « …  Peindre, c’est tenter d’avancer dans l’espace en se l’annexant bribe par bribe  …  Je ne sais si une belle peinture c’est bien moral, mais je sais bien que peindre c’est moraliser…. Quand on ne peut rien dire , on doit se taire. D’ailleurs la peinture donne l’exemple :  elle est silencieuse. »

Jean-Marc BOLZE . 1930 - 1992 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

 

«… Une construction plane, non symétrique, est un dialogue entre équilibre et déséquilibre.... Une image apparaît dont le mouvement est stoppé, l'équilibre suspendu. … En se rencontrant les éléments dessinent, une évasion, une seconde dimension.»

Jean-Pierre VIOT . 1937 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Intention picturale volontaire d’ambiguïté.
La raison, qui dans un mouvement rapide cherche à s’attacher la forme, anime la surface et la prolonge.
Le temps des sensations perçues, dégagées, perdues et retrouvées, semble ne plus avoir de fin dans cet accomplissement d’échanges. »

Daniel MARTY. 1939
(Artiste exposé par la Galerie.)

 * * *

« J’ai choisi de peindre en NOIR parce que, le NOIR égale :
cosmos-abysse-éternité-mystère-refuge-silence-fente-humus-matière-goudron-encre-écriture-trace-force-vigueur-sensualité-fascination-émotion-grandeur-sobriété-simplicité-intériorité
ESSENTIEL  ...  et qu’il engendre la lumière. »

Denise GILLES . 1942 -
(Artiste exposée par la Galerie.)

* * *

«  L’ ART matérialise le réel, et suspend les formes dans un univers d’apesanteur pour faire de l’œuvre l’équivalent plastique d’une austère poésie. »
« En Art, pratiquement tout a été fait et dit ; aussi j’aime employer des nouveaux matériaux (plexi, aluminium et autres …)  qui m’imposent à trouver de nouvelles techniques et d’accéder ainsi à une expression nouvelle »

Antonia LAMBÉLÉ . 1943 - 
(Artiste exposée par la Galerie.)

* * *

« La couleur a toujours été mise en œuvre et en action pour ses capacités vibratoires, énergétiques, harmoniques, spatiales et temporelles, le tout organisé par l’équerre et le millimètre au service de la poétique. ...  La couleur est conduite aux confins de l’effacement, du non dit, de la disparition, du passage à la non-lumière. ... La couleur a pour seule fonction de par son interaction et son effacement d’engendrer une certaine qualité de lumière qui annule toute forme née de la composition. »

Yvon MUTREL .  1944 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Les iconoclastes ont voulu éliminer toute représentation physique du sacré parce qu'ils pensaient que c'était un miroir sans tain entre l'homme et Dieu, alors qu'en fait, ces représentations sont là pour aider l'homme à accéder au sacré. »

William BRUÏ . 1946 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« L'art moderne doit s'élaborer hors des chemins parcourus, pour aller plus loin et ailleurs. L’art est un langage qui donne à voir et à penser. II ne permet pas de penser la pensée, mais de visualiser le concept et de faire découvrir une démarche plastique.
Mon travail se situe résolument dans le construit, entre architecture, peinture et sculpture. À partir du concept du trait coloré, j'ai choisi Altuglas, révélateur de modernité pour épanouir un langage de signes/couleurs dans un espace transparent. Pour enrichir le langage j'ai ajoute d'autres dimensions telles que : la profondeur, le mouvement, I'immatérialité et parfois la lumière etc. . . . De cette manière, on entre dans le monde de I' objet. »

Daniel de SPIRT . 1947 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« La géométrie est comme un pendant aux structures intemporelles de la nature, en tant que tentative de libération de l’imprévisibilité de la réalité au moyen de méthodes mathématiques. ... La recherche génétique travaille sur les méthodes de notre héritage cellulaire. ... Le jeu concret  est présent en tout lieu, dans la science mais aussi dans l’Art. »

Gerhard HOTTER . 1954 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Par ces représentations plastiques du monde physique, je laisse advenir ce qui au départ n'était qu'un ruisseau, ce qui n'avait pas de nom pour se nommer, ce qui ne savait être représenté.
La symbolisation du non-su (das Unbewusste, l'inconscient, le Chaos) est le sens même de l'art. J'espère y avoir apporté ma foi. »

Antoine WALTER . 1954 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Il découle que l’œuvre d’art doit posséder une certaine pérennité, elle doit s’inscrire dans la durée. ... L’art atteignant un certain niveau débouche sur le religieux, c’est-à-dire le transcendantal. L’artiste tente de percevoir une vérité cosmique et de la traduire avec ses médiums. L’art est spiritualité. ... Une journée sans création est une journée perdue. …  »

Louis CHAGNON . 1955 -
(Artiste exposé par la Galerie.)

* * *

« Le but de l’œuvre est de développer le regard au-delà de soi-même,
De construire son émotivité face à l’aléatoire et l’imprécision.
Laissons la compréhension et l’harmonie nous inviter. »

Michel BISBARD . 1963 -
(Artiste exposé par la Galerie.)                                            

 

* * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Les Galeristes, les Marchands, les critiques, les Amis Poètes etc… Les Collectionneurs, que nous aimons ont écrit :

 

« La simplification géométrique est une conséquence de l’augmentation de force.
D’autre part, la perception de pareilles simplifications rend intense le sentiment de force…
Sommet de l’évolution :  le grand style. »

Friedrich  NIETZSCHE . 1844 - 1900 (Philosophe)

* * *

« Les grands artistes sont ceux qui imposent à l’humanité leur illusion particulière »

Guy de MAUPASSANT . 1850 - 1893 (Ecrivain)

* * *

« Depuis toujours, l’ Art a pour but, non de reconstituer un aspect de la NATURE, mais de construire ses équivalents plastiques et le fait d’art ainsi constitué devient un aspect créé par l’ ESPRIT. »

Léonce ROSENBERG . 1879 - 1947 (Galeriste)

* * *

« Peinture suggestive qui agit sur nous à la façon de la nature et de la poésie. La lumière est ici dans toute sa vérité. »
(L’intransigeant – 25 Mars 1913 – Salon des Indépendants- Paris)

« Avant tout, les artistes sont des hommes qui veulent devenir inhumains. » 

Wilhelm Apollinaris de Kostrowitsky dit GUILLAUME  APOLLINAIRE .  1880 - 1918 (Ecrivain)

* * *

 « J’adore défendre ce que j’aime …  Ce sont les grands artistes qui font les grands marchands… »

Daniel-Henry KAHNWEILER . 1884 -1979  (Galeriste)

* * *

« La profondeur est l’inspiration nouvelle. On vit dans la profondeur : j’y suis – les sens y sont – et l’esprit. »

(1924 –Bulletin de la Vie Artistique - Paris)
Blaise CENDRARS . 1887 – 1961 (Ecrivain)

* * *

« … L’ unité de temps belle comme cette main qui tient    le pinceau de l’amour et de l’avenir. »

(22 Janvier 1922 –A Robert Delaunay- Paris)
André BRETON . 1896 -1966 (Ecrivain)

* * *

« Parce que les vrais peintres sont des poètes et comme eux les maîtres du mot. »

Louis ARAGON . 1897 -1982 (Ecrivain)

* * *

« Il existe un ciel , où Dieu compose la réalité humaine. Les géométries inconnues s’y chevauchent. » - ( 1924- Jean l’Oiseleur.)

Jean COCTEAU . 1889 -1963 (Poète – écrivain – dessinateur – peintre - metteur en scène - cinéaste)

* * *

« Tout artiste est poussé par la pulsion à placer, en face des peintures existantes, d’autres qui n’existent pas encore. »
« L’Art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme . »

André MALRAUX . 1901 - 1976 (Homme de Lettres - le premier ministre de la Culture en France-1959)

* * *

« La peinture m’ayant apporté tant de satisfactions et complètement transformé ma vie que, me sentant débiteur, l’envie me prenait de lui payer un tribut de reconnaissance et de ne pas me confiner seulement au commerce des œuvres des peintres. »

Maurice LAFFAILLE . 1902 - 1989 (Galeriste de Raoul Dufy)                                     

* * *

«  Ce que nous appelons la grandeur et la beauté , n’appartient en propre à personne. Les créateurs sont les passeurs de l’anonyme »

Jacques REDA. 1929 – (Ecrivain-Poète)

* * *

« Qu’adviendra-t’il de l’art dans notre société post-industrielle ? »

Pierre RESTANY. 1930 - 2003 (Critique d’art – Historien)

* * *

«  Au prochain millénaire, quatre-vingt-dix-huit pour cent  de l’ art du XXI ème siècle sera dans les poubelles de l’histoire, sauf pour les artistes  qui auront compris qu’il fallait échapper à l’air du temps » 2008

Jeanne DEVELLE . (Galeriste)

* * *

«Pour le véritable artiste, son engagement dans la création n’est jamais affaire de choix , mais nécessité indispensable pour donner structure et sens à sa vie. Il ne peut s’y dérober sans se trahir.»
« L’amateur d’art, lui,  ressent cette exigence et son rapport avec les œuvres est un dialogue enrichissant qui lui permet de vivre plus pleinement. » (2008)

Georgette ROUX . (Expert de l’artiste Mennessons)

* * *

« L'art construit renaît à chaque période d'incertitude, lors d'un besoin d'expression rigoureux, de construction, d'organisation, lorsque tout devient chaos à la recherche d'un équilibre. » (2008)

Michèle SEG . (Romancière - Collectionneuse)

* * *

« L'Art est une proposition à l'état pur, la dynamique intérieure qui
entraîne cette forme d'art est un appel incessant qui nie tout enfermement et imprime son ordre propre. » ( 2007)

Josette SEGALO . (Collectionneuse)

* * *

« Déjà, et ce dès l’Antiquité les philosophes grecs, les architectes romains, et certains prêtres celtes, considéraient le carré, le cercle et le triangle comme les formes originelles et universelles les plus pures et les plus parfaites, nombreux y voyaient des interventions cosmiques et divines. ... – Abstraction géométrique sublime ou pureté originelle ? – Combinaisons mathématiques savantes ou symboliques spirituelles ? –  Poésies picturales construites ou visions métaphysiques subtiles ?
Certainement une réflexion construite, logique, thématique qui semble être un long chemin de foi. »

(Reconnaissance à mon ami Richard DELH  et aux  artistes de sa Galerie.  Sept 2007)
 Nicolaï DIDION . (Styliste Haute-Couture, collectionneur)

* * *

« L’œuvre d’art et l’amateur sont deux miroirs qui en se confrontant observent l’infini. »

( Définition poétique de l’artiste peintre ) :
 « La tragique errance d’un non adapté dont le cœur balance vers l’éternité » (2005)

Dimitri JOANNIDES  (Historien d’Art)

* * *

 « L’ART CONCRET symbolise, et sacralise :  
Le Carré, le Cercle, le Triangle, le Rectangle, la Ligne et  le Pentagone ....  de l’Univers ;
Il nous oblige  à la Précision, Pureté, Perfection, Réflexion, Méthode, Emotion, Technique, Elégance, Force, Concrétisation, Tranquillité, Architecture, Suggestion, Acuité, Véracité, Synthèse, Positivité, Optimisme, Eloquence, Maturité, Lumière, Silence, Raffinement, Chromatique, Sincérité, Spiritualité, Méditation, Ascétisme, Profondeur, Beauté, Sensualité, Philosophie et Intemporalité
Un cercle  croise  un carré, une ligne s’évanouie et souligne l’essentiel de la vie ».

Richard DELH - 2008  (Galeriste Fondateur de la K.A.D. Gallery.)

« Consacrer sa vie à l’ ART ; c’est entrer en religion. 
L’ ART c’est comme l’ Amour, c’est une histoire de pulsion.
Il faut vivre cet amour intensément, pleinement et éternellement. »

Richard DELH - 1995-  (Galeriste depuis 1972)

 

* * * * * * * * * * * * * * * * *

Propos de votre hôte, Richard DELH  recueillis par la presse :

« ……. Les murs portent les traces de mes engagements. Je laisse mes invités se faire l’œil autour d’un verre de l’amitié. »  

L’EXPRESS .  juin 2005

« …… Il faut donner aux artistes vivants la possibilité de se faire connaître. »

 Most-Art . 2005

« …… Tous les artistes forment ici une famille, une sorte de club fermé. Je n'accepte de nouveaux talents que s'ils ne font pas d'ombre aux anciens. C'est un principe. »

 ELLE .  Août 2002

« ……. Les vraies rencontres se font dans l’intimité. Il peut suffire d'une demi-heure comme de deux heures. La peinture c'est comme l'amour, c'est une histoire de pulsion. »

PARIS MATCH .  Mai 2002

« ……  Ma motivation première est la quête d'une éthique spirituelle de l'harmonie et du "BEAU".
IDEALISTE et PUR. Il faut être imperméable à la médiocrité ; je veux en éloigner le public, lui éviter la chose commune, répétitive ou seulement provocatrice ... J'ai de ce fait une longue carrière devant moi ! ! ! . » -

ART – JONCTION .  le Journal -1995

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * *

K. A. D. GALLERY - www.kad-gallery.com - info@kad-gallery.com - Tél UK : 00 44 7872 226273